3 idées pour défiscaliser en immobilier neuf


3 idées pour défiscaliser en immobilier neuf

Quand on investit dans l’immobilier neuf, on recherche souvent des avantages fiscaux. Notre agence de promotion immobilière, vous expose 3 formules performantes : La loi Pinel (présentée dans notre article) , l’achat en démembrement temporaire de propriété et l’achat d’un bien dans une résidence services. Un arsenal de dispositifs destiné à attirer les particuliers qui ont le souhait d’investir.

Allez ! C’est parti ! On les découvre ensemble.

Le dispositif Pinel

60 % des ventes de logements neufs sont liées à la Loi Pinel. Jusqu’au 31 décembre 2021, ce dispositif vous permettra de réduire votre impôt sur le revenu de 12,18 et 21 % du montant de l’achat étalé sur 6, 9 et 12 ans.

En contrepartie, voici les règles à respecter :

  • le prix d’achat ne doit pas excéder 5.500 euros par mètre carré dans la limite d’un investissement annuel de 300.000 euros ;
  • le bien doit être loué nu pendant 6, 9 ou 12 ans ;
  • le locataire entrant doit être sélectionné sous conditions de ressources ;
  • le loyer pratiqué ne doit pas excéder un plafond fixé par l’Etat.

Pour bénéficier d’une offre locative de qualité, nous vous conseillons de privilégier des secteurs ou des quartiers de grandes villes où il existe une activité économique. Le logement doit être bien desservi ou facilement accessible.

L’achat de la nue-propriété en démembrement temporaire

Moins connu que la Loi Pinel, la formule d’achat de la nue-propriété est aussi efficace. Elle consiste à acheter un bien neuf en Véfa (Vente en État Futur d’Achèvement) dont l’usufruit est attribué dès la livraison à un bailleur social.

Pendant 15 et 17 ans, le bailleur va louer le bien à des ménages modestes sous conditions de ressources. Il assure la gestion locative de l’appartement et encaisse les loyers pour son compte.

L’intérêt de ce montage pour un particulier est de profiter à l’achat d’une décote de 34 à 45 % par rapport au prix du bien en pleine propriété. Cela dépend de la durée du démembrement.

L’acquéreur ne perçoit aucun effet sur l’impôt sur le revenu n’en recevant aucun pendant plusieurs années. Aucun frais n’est à payer (charges de copropriété, impôts locaux, gestion locative). L’ensemble de ces dépenses incombe au bailleur social pendant toute la période de démembrement de la propriété.

Limitées, ces ventes ne concernent que de 20 à 50 appartements dans un programme vendu majoritairement en pleine propriété.

Bien évidemment, au débouclage de l’opération, le nu-propriétaire récupère la pleine propriété.

La résidence services

Acheter un bien dans une résidence services, c’est aujourd’hui une solution « clés en main » permettant de disposer d’un investissement locatif.

Qu’est ce qu’une résidence services ? C’est une résidence dotée de services tels que : l’accueil, la fourniture de linge de maison, le nettoyage des locaux, le petit déjeuner… Il existe pour un public spécifique : étudiants, professionnels, touristes, séniors et personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Tous les biens achetés par les particuliers dans une même résidence sont donnés en location à un exploitant unique quu se charge de la gestion locative et qui s’engage à verser à date les loyers pendant 9 à 12 ans.

Ce genre de placement dans une résidence gérée permet à l’épargnant d’adopter le statut fiscal de loueur en meublé non professionnel (LMNP) afin de percevoir des revenus peu ou pas fiscalisés pendant plusieurs années.

 

Top